Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   Retenir l'identification     
 
Nom d'utilisateur:   Mot de passe:   Retenir l'identification     
 
Bienvenue sur le site des Viperes Multigaming Team
Chargement du calendrier

Chargement...
Locations of visitors to this page
PageRank Actuel

Survivants : Gameplay


Pour commencer…
- Left 4 Dead est un jeu de tir à la première personne en multi-joueurs coopératif dans lequel vous pouvez incarner l'un des quatre personnages présentés précédemment. Vous, en tant que Survivant, êtes face à une horde sans fin d’humains infectés,  transformés en psychopathes dérangés par le virus.
- Nous l'avons dit, il n’y a pas de classes de personnages. Chaque joueur commence sur un pied d’égalité en terme de compétences et d’armements, ce qui signifie que le succès d’une équipe dépendra de la capacité des joueurs à jouer ensemble et à prendre de bonnes décisions rapidement.
- Au début de chaque campagne, vous et vos compagnons commencerez avec un simple pistolet. Autour de vous, sur des tables, se trouveront des armes que vous pourrez choisir : pistolets-mitrailleurs, fusil à pompe et un explosif. Ensuite vous irez au feu.
- Le tir ami est toujours activité et ce dans n’importe quel niveau de difficulté, et il n’y a aucun moyen de le couper.
- Votre but est simple : survivre et atteindre la zone d’évacuation se trouvant à la toute fin de la campagne.

 
Les « Infectés »
- Jouer avec des armes modernes contre des psychopathes désarmés avec aucune notion de tactique peut paraître sans intérêt et limité au seul massacre de zombies, mais les infectés ont un avantage certain… Leur nombre. Leur GRAND nombre.
- La horde infectée est énorme et sort de toutes parts. Un manque de force ne veut plus rien dire quand une bonne cinquantaine de ces infectés vous attaquent à la fois.
- Une chose qu’il faut clarifier est la vitesse des Infectés. Ce ne sont pas ces zombies lents et bêtes que vous connaissez. Ils sont vivants. Ils sont fous. Ils sont rapides. Incroyablement rapides.
- Habituellement, vous trouverez des infectés errant sans but dans la ville. Mais si ils vous voient, ils sauront que vous n’êtes pas l’un d’eux et leur comportement changera immédiatement. Leur unique pensée sera de vous frappez jusqu’à ce que mort s’en suive. Et à moins que vous ne les en empêchiez, c’est exactement ce qu’ils feront.
- Vous ne pouvez pas tuer tout les infectés. Il n’y a rien qui limite leur nombre, et n’imaginez pas qu’il cessera d’en arriver. Le but est de s’échapper, et il n’y aucune chance que vous surviviez si vous restez sur place trop longtemps.
 
Avantages déloyaux
- En tant que Survivants, vous avez accès à une certaine variété d’armes à feu et quelques petits explosifs. Shotguns, Uzis, cocktail Molotov et grenades sont à votre disposition pour assurer le spectacle, et d’autres armes deviendront disponibles au fil des campagnes.
- Heureusement vous disposez aussi d’une lampe torche (avec batterie illimitée) pour distinguer quelque chose dans le noir et voir les contours de vos compagnons à travers les murs and autres objets afin de ne pas être séparés. Vous avez aussi un medikit chacun pour vous soigner ou soigner un de vos équipiers.
- Il y a une attaque de mêlée avec votre arme qui fait des dommages minimes, mais c’est un aspect important car cela repousse les infectés momentanément. L’aspect tactique devient visible lorsque l’on sait que faire tomber un infecté sur un autre fait tomber le second, et des effets dominos peuvent entrer en compte. D’autre part, la seule manière de se battre efficacement contre un des Boss Infecté sans blesser vos compagnons est de le repousser à l’écart avec des attaques de mêlée avant d’utiliser les attaques plus puissantes de vos armes.
- En tant que Survivant, vous pouvez fermer et verrouiller les portes derrière vous. Cela stoppe n’importe quel infecté vous poursuivant…pour un moment. En effet, ils peuvent casser les portes en bois, même si cela leur prend du temps, et il est possible que vous les aidiez en leur tirant dessus depuis un trou. Dans tout les cas, ce n’est qu’une question de temps. Bien sûr, certains Boss Infectés ne trouvent pas les portes très dures à ouvrir. Ni les murs d’ailleurs...
 
 
Jusqu’à ce que la mort nous sépare…
- La mort est gérée différemment dans Left 4 Dead, mais notez que vous ne deviendrez pas un Infecté en mourant.
- Au lieu de « complètement » mourir, lorsque la vie d’un Survivant atteint zéro, celui-ci tombe à terre, incapable de bouger et ayant seulement l’énergie de tirer faiblement avec son pistolet.
- Quand vous mordez la poussière, un compteur de saignement se met en route. Pour simplifier, votre vie est remplacée par 300 points de vie temporaires qui diminuent au rythme de 3 par secondes. Les dommages infligés par vos compagnons ou par les infectés diminuent d’autant votre vie, et lorsque ces points de vie disparaissent vous mourez.
- A ce stade là, un de vos équipiers peut vous aider. Vous pouvez être « ressuscité » par vos compagnons, s’ils se mettent face à vous et pressent la touche appropriée, vous permettant de vous relever et de continuer l’aventure. Bien sûr, cela prend du temps, du temps précieux, et quand vous êtes chargés par une horde d’infectés, il peut être plus important de s’occuper d’eux avant.
- Vous pouvez être ressuscité seulement trois fois par carte. Quand vous avez utilisé vos trois résurrection, votre vue passera en noir et blanc et votre vie temporaire. Si vous mourrez une nouvelle fois, vous mourrez immédiatement plutôt que d’être simplement sonné.
- Quand vous mourrez, vous devez rester en mode spectateur, jusqu’à ce que vos compagnons trouvent un autre Survivant, caché dans un placard, ou bien jusqu’au prochain checkpoint, en fonction de l’endroit où vous êtes mort sur la carte. Quand vous apparaissez de cette manière, vous recommencez avec un équipement basique, où que vous soyez.
- Votre vitesse dépend de votre santé. A 100%, vous serez Cathy Freeman tandis qu'à 1% vous serez plus lent qu’une tortue unijambiste avec des hémorroïdes. Il est important pour les Survivants en pleine santé de garder un œil sur ceux qui sont blessés, car les laisser derrière peut rendre juste trop simple une attaque d’infectés. Et c’est un intérêt général que de garder tout le monde avec le plus haut niveau de santé possible, puisque le groupe ne se déplacera qu’aussi rapidement que son membre le plus lent.
- Chaque survivant peut transporter un médikit, qui peut être utilisé sur soi ou sur les autres. Il peut être récupéré en en trouvant un nouveau au prochain checkpoint.
- Il existe aussi des pilules, qui vous procure un boost de santé qui décroit lentement jusqu’à votre vie normale. Faites attention à ne pas prendre plus de dommage que votre niveau normal de santé, sinon vous pourriez avoir quelques complications.
 
 
Le Directeur
- Vous ne nagerez pas dans des hordes zombies de début à la fin. Ce que Valve a implémenté est ce qu’il appelle un Directeur. Celui-ci dirige l’IA et place les infectés en temps réel sur la carte, sans utiliser de checkpoint ou de systèmes de zones. Il est suffisamment intelligent pour les placer lui-même, n’ayant besoin que de la carte pour pouvoir travailler.
- Cela a pour conséquence que chaque partie est relativement unique à jouer, puisque vous ne saurez jamais où seront les infectés, ni combien ils seront.
- Le Directeur a aussi un système de hauts et de bas. A certains moments, vous vous battrez pour votre vie, à d’autres vous ne croiserez pas d’infectés pendant une minute.
- Il y a quelques mini séquences scriptées disséminées à travers une campagne, comme par exemple l’attente finale pour le véhicule de secours, mais en dehors de cela, le Directeur n’est pas scripté.
 
 
Communication
- Dans un jeu coopératif, et particulièrement dans un jeu comme celui-ci, la communication est vitale. Dans Left 4 Dead, les développeurs ont implémenté un système d’appel qui implique d’appuyer sur une touche (w/x/c, qui correspond à des Ordres/Questions, Réponses/Alertes et Avertissements) et de bouger la souris dans la direction de ce que vous avez besoin de dire.
- D’autre part, il y a un système d’auto-alerte qui fait que votre personnage dit quelque chose lorsqu’un évènement particulier arrive (« A l’aide ! » quand sonné, « Boomer » quand votre viseur passe sur un Boomer).
- Il y a aussi plus de milles lignes de dialogue pour chaque personnage, ce qui propose une bonne variété de couples actions/voix.
- En plus de cela, il y a un chat ingame, autorisant la communication entre joueurs utilisant des micros.
 
Temps d'exécution:0.0484s, dont0.0073de celui des requêtes.